bg_corpo

Développement de produits de bio-contrôle microbiens pour lutter contre les maladies - Exemples des Pays-Bas

  • Tous secteurs
  • Agronomie et techniques de productions
- Salons LOIRE - Mardi 16 janvier 2018 - 11h00 - 12h00
Intervenant(s) : Jürgen Köhl, Wageningen University & Research

Traduction en simultané

Les produits de contrôle biologique commerciaux pour lutter contre les maladies des végétaux doivent être extrêmement efficaces contre les maladies qu'ils ciblent. Cependant, les antagonistes utilisés doivent répondre à une grande série d'exigences en plus de leur capacité à maîtriser les agents pathogènes. Les exigences principales sont la taille du marché pour le produit envisagé, les caractéristiques écologiques, le coût de production des antagonistes, la sureté, les risques toxicologiques et éco-toxicologiques ainsi que la protection des droits de propriété intellectuelle. Chacune de ces exigences peut être extrêmement importante quant aux conséquences pour le marché d'un produit de contrôle biologique. Un large éventail de critères doit donc être pris en considération au cours de la sélection de nouveaux antagonistes. Des programmes de sélections peuvent être une bonne approche pour évaluer les antagonistes candidats au regard de cet éventail de critères afin d'exclure des candidats très en amont. Les antagonistes sélectionnés avec une telle stratégie et répondant aux principaux critères auront les caractéristiques nécessaires à l'enregistrement et à la mise sur le marché en tant que produits de bio-contrôle commerciaux. Il est essentiel, dès le début des programmes de sélection, de coopérer avec la filière du bio-contrôle afin d'inclure les questions commerciales pertinentes et d'associer l'expertise en pathologie végétale à celle d'autres disciplines telles que la biotechnologie, l'agronomie, la microbiologie, la toxicologie ainsi que l'enregistrement, le mise sur le marché et le développement produit.

Des centaines de milliers de candidats sont généralement testés dans de tels programmes afin de trouver de nouveaux antagonistes à un pathogène cible. Des exemples de programmes de sélection pour le développement de nouveaux produits de bio-contrôle seront présentés. Des stratégies de sélection appliquées à la recherche d'antagonistes au Rhizoctonia solani pour la laitue, au Botrytis cinerea pour plusieurs végétaux, au Venturia inaequalis pour la pomme et au  Blumeria graminis pour le blé (www.biocomes.eu) seront soumises à discussion et leurs résultats comparés.

Compte tenu du grand nombre de critères commercialement importants lors de la phase de sélection, ces programmes peuvent renforcer l'impact de la science du bio-contrôle sur la protection des végétaux.

 

Publicité

Nos partenaires

Tous nos partenaires

  • Angers tele logo vignette
  • areflh
  • astredhor logo
  • cci pays de loire vignette
  • logo agrocampus ouest
  • logo bio sival
  • logo agence bio vignette
  • logo valorial
  • msa 49